Texte à méditer :   Avant de te préoccuper de la route, inquiète toi du compagnon   Dicton oriental
 
Les attelages, les chevaux, les équipements
Visites

 33245 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
MyKR
Recopier le code :


  Nombre de membres 7 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://konkouest.free.fr/data/fr-articles.xml

Les Monts d'Arrée et le parc régional d'Armorique

La Bretagne  intérieure ou le pays d'Argoat, toute en bois et forêts, vallées, landes, rivières courantes entre les chaos rocheux, est riche d'un patrimoine naturel ou bâtie et d'une histoire fabuleuse, imprégnée de mystère celtique.
Mais pour aller à la rencontre de cette Bretagne là, il faut descendre de voiture et aller à pied, à bicyclette ou en roulotte hippomobile pour la découvrir...

cartemonts.jpg


   La commune de Locmaria-Berrien (241 habitants en 2012) fait partie de la communauté de communes des Monts d'Arrée et se situe dans une vallée enserrée entre les forêts de Saint-Amboise et de Botvarec. L'ancienne voie ferrée de Morlaix à Carhaix  traversait la commune; ellet a été transformée en voie verte et permet la randonnée à pied, en vélo ou à cheval.


  • Locmaria-Berrien se situe au pied des Monts d'Arrée, massif qui sépare le Finistère en deux parties distinctes,  la Cornouaille et le Léon. La "montagne" comme on l'appelle est un ensemble naturel si particulier que cela lui valut d'être le second site protégé de France, au sein du parc naturel d'Armorique (création le 30 septembre 1969).
  • Le parc régional d'Armorique , c'est 112 000 hectares de Morlaix à Ouessant, en passant par Le Huelgoat et la presqu'île de Crozon. Dans les années 1970, on qualifiait facilement le parc  de "réserve d' Indiens armoricains" où les touristes viendraient voir les derniers bretons, ceux de la révolte des "Bonnets Rouges", en "bragou braz"  (pantalons longs) fumant le "korn butun" (tabac) dans des intérieurs sombres et enfumés partagés avec les porcs et les poulets... Loin de cette image, aujourd'hui  le parc c'est 39 communes, dont Locmaria-Berrien, qui sont animées de la même volonté pour réaliser l'équilibre entre :
    • La maîtrise de l'espace et du paysage
    • Le maintien de la biodiversité
    • L'entretien de la mémoire des hommes et de leurs activités
    • La sauvegarde du patrimoine bâti traditionnel
    • Un développement économique dans une perspective de développement durable

Pour en savoir plus :


Date de création : 27/11/2015 12:05
Catégorie : La région du Huelgoat -
Page lue 1438 fois